La masturbation, est-elle saine ?

0
26

Se masturber est tout à fait sain et normal. La plupart des gens n’en parlent pas, mais presque tout le monde le fait : hommes et femmes, en couple ou célibataire.

Il y a une vieille blague sur la masturbation : “80 % des gens se masturbent, et les 20 % restants mentent à le faire.” Bien sûr, ce n’est pas une vraie statistique (et certaines personnes ne se masturbent jamais vraiment). Mais cela montre clairement que la plupart des gens savent que la masturbation est courante.

Dans la suite, nous allons découvrir comment la masturbation est une pratique non dangereuse comme les mythes disent. Ainsi, dans quels cas elle sera vraiment malsaine à la santé…

Les bienfaits de la masturbation

Se masturber est totalement sain. Il existe de nombreux mythes pour vous effrayer et vous faire croire que la masturbation est mauvaise ou un tabou. Se masturber ne vous rendra pas aveugle, fou ou stupide. Le sexe en solo n’endommagera pas vos organes génitaux ni n’arrêtera votre croissance.

Voilà d’autres avantages :

  • La masturbation est plus saine que tout autre type de sexe. Vous ne pouvez pas tomber enceinte ou contracter une maladie sexuellement transmissible en vous masturbant.
  • La masturbation peut vous aider à apprendre ce que vous aimez. C’est-à-dire si vous décidez d’avoir des relations sexuelles avec quelqu’un, vous pouvez savoir ce que vous voulez faire ou pas.
  • Vous aide à explorer votre corps, découvrir les zones érogènes qui vous font plaisir sexuel et à améliorer votre santé sexuelle.
  • La masturbation peut réduire les niveaux de stress et vous aide à vous détendre. Cela aide même certaines personnes à bien dormir.
  • Avoir un orgasme libère des endorphines par le cerveau ; des substances chimiques qui vous font vous sentir bien dans tout votre corps. Les orgasmes provoqués par la masturbation peuvent être des apaisants naturels et peuvent aider à soulager les crampes menstruelles.
  • La masturbation mutuelle (se masturber avec votre partenaire) est un moyen sûr d’avoir des relations sexuelles et de faire savoir à l’autre ce qui vous fait du bien dans le sexe. Si vous partagez un jouet sexuel, utilisez un préservatif et lavez-le avant de l’échanger et si vous touchez les organes génitaux, lavez également bien vos mains avant et après l’activité.
  • Selon un article publié dans la revue “Sexual and Relationship Therapy”, les hommes qui se masturbent ont un meilleur fonctionnement du système immunitaire et un risque d’infection plus faible. Plusieurs études ont montré que les personnes qui éprouvent un plus grand nombre d’orgasmes ont des niveaux plus élevés d’immunoglobine A (IgA), qui est la première ligne de défense contre le rhume et la grippe.

Quand la masturbation devient néfaste ?

Comme toute autre pratique, l’exagération de masturbation peut conduire à des résultats indésirables sur le plan individuel ainsi que sur le plan social :
Dans certains cas, la masturbation peut prendre le contrôle de leur vie et devenir une obsession en passant toute la journée et les heures à imaginer comment la faire. Ça pourra changer le programme journalier afin d’avoir un moment d’intimité et cela pose des problèmes. Petit à petit, tout commence à tourner autour de ce moment de solitude.

Par conséquent, cela peut impacter la vie quotidienne (études, travail, sport, etc.) et peut aussi des problèmes de communication avec les autres et surtout des problèmes avec le partenaire si la masturbation devient privilégiée par rapport l’activité sexuelle normale entre les couples.

Quelques techniques de masturbation insolites

Anneaux ou trayeur : il est recommandé de couvrir les mains avec un lubrifiant, de former un anneau avec le pouce et l’index et de le placer autour de la base du pénis et de le faire glisser vers le haut et le bas. Ensuite, vous devez former un anneau avec les doigts de l’autre main et faire de même. Les mouvements des anneaux formés par les deux mains permettront d’améliorer le processus et l’arrivée de l’orgasme.
Stimulation des testicules : cette technique demande quelques secondes avant d’atteindre l’orgasme, en tirant les testicules vers le bas et en les pressant afin de sentir comment le sperme voyage à travers les zones génitales jusqu’à sa sortie.

Arrêtez et partez : commencez à vous masturber dans votre position préférée, mais juste avant l’éjaculation, arrêtez. Relâchez votre pénis et détendez-vous pour laisser votre érection devenir un peu douce. Lorsque le pénis devient semi-dressé ou flasque, recommencez et encore une fois arrêtez juste avant le point du non-retour de l’éjaculation. Si vous parvenez à faire cette méthode au moins quatre fois, non seulement vous prolongerez la séance de plaisir, mais vous rendrez la quantité de l’éjaculation plus abondante !

La masturbation n’est pas du tout néfaste pour le corps humain. Par contre, elle offre plusieurs avantages physiologiques et psychiques pour les deux sexes. Néanmoins, il ne faut pas abuser cette pratique, car elle peut mener à des problèmes de solitude et de réduction du plaisir pour effectuer l’activité sexuelle habituelle avec le partenaire.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *